Bob Marley « Duppy Conqueror »

Soul_Revolution_Part_II

A-t-on vraiment écouté Bob Marley ?

Retour sur la chanson « Duppy Conqueror » de Robert Nesta Marley, plus communément appeler sous le nom de scène de Bob Marley.

Sens du texte :

“Yes me friend, me friend, We deh ‘pon street again, Yes me friend, me good friend, Dem set me free again.”

Bob Marley a chanté cette chanson en l’honneur de son ami Bunny Wailer quand celui-ci s’est fait emprisonner pour possession de Marie Juana.

“Don’t try to cut me off on this bridge now

I’ve got to reach Mt. Zion

So if you a bullbucka, let me tell you this

I’m a duppy conqueror, conqueror”

Et un Bullbucka est un tyran, une brute, sous l’aspect d’un dresseur de taureau (sens premier du mot)

« Bullbucka » est quelqu’un de mauvais, d’intimidateur, d’oppresseur.

Un « Duppy » est une créature fantomatique maléfique de la tradition anglo-caribéenne. Le terme vient d’un mot de patois jamaïcain qui signifie « fantôme » ou « esprit ». Le duppy c’est un mauvais esprit. Bob Marley chante qu’il est un conquérant de Fantôme, ou esprit malfaisant, il signifie le combat spirituel du bien contre le mal, en chantant la victoire sur les esprits. Dans Le Livre de la Jamaïque, Russel Banks écrit que les duppies sont « des esprits sans repos ni résidence des morts, plus furieux qu’espiègles. »

Lee « Scratch » Perry, raconte que Bob Marley après avoir sorti la chanson My Cup, Marley se plaignait à Lee qu’il craignait les effets néfastes d’un trop gros succès. Il était en proie au vampirisme humain, qu’il assimilait à des sangsues, se référant à eux comme des mauvais esprits. Lee Perry a encouragé Bob à sortir vainqueur de ce combat tel un chasseur de fantômes. Bob a alors écrit le titre Duppy Conqueror.

Il se trouve que « My Cup » est le premier titre que Bob Marley a enregistré avec Lee Perry, titre qui avait séduit Perry lors de sa première rencontre avec Bob Marley.

Bob Marley & the Wailers  » My Cup » :

Lee Perry enregistre en septembre 1970 avec les Wailers le morceau « Duppy Conqueror » qui fut un gros succès en Jamaïque et fait partie de l’album « Soul Revolution Part II ». Un album compilant douze titres des Wailers (Bob Marley, Peter Tosh, Bunny Livingston) pour Lee Perry. Il a depuis été réédité maintes fois sous différents labels, notamment en 1973 sous le nom d’ « African Herbsman ». On retrouve le titre « Duppy Conqueror » sur l’album « Burnin » également.

Paroles:

Yes me friend, me friend

We deh ‘pon street again

Yes me friend, me good friend

Dem set me free again

The bars could not hold me

Force could not control me

They tried to keep me down

But Jah put I around

Yes I’ve been accused, many times

And wrongly abused now

But through the powers of the Most-I

They’ve got to turn me loose

Don’t try to cut me off on this bridge now

I’ ve got to reach Mt. Zion

So if you a bullbucka, let me tell you this

I’m a duppy conqueror, conqueror

Yes me friend, me good frend

We deh’pon street again

Yes me friend me good friend

Dem say we free again

Don’t try to cut me off on this bridge now

I’ve got to reach Mt. Zion

So if you a bullbucka, let me tell you this

I’m a duppy conqueror, conqueror

Yes me friend

Dem say we free again

Yes me friend

Dem set deh street again »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − huit =