Bongo White « Pourquoi le monde tourne carré ? »

Bongo_White

Le Reggae made in France à l’honneur avec le premier album de Bongo White, 13 Titres + 2 Dub version Enregistré en autoproduction au studio « Tandem » (La Seyne sur mer) et sorti en avril 2016.

Avec la participation exceptionnelle de Ire Taylor (Percussionniste de Clinton Fearon Music), Lionel Achenza (Raspigaous Officiel) et Tonton David sur le titre « Rien ne sert de courir« .

Illustrations originales exclusives de Pawel Kuczynski (Pologne) pour la pochette de l’album de Bongo White « Pourquoi le monde tourne carré».

Bongo White « Vers l’Eternel » : 

Bongo_White_cover

Liste des titres:

01 : Intro

02 : Tu es Rasta

03 : Libre Arbitre

04 : Rien ne sert de courir feat. Tonton David

05 : Ou Aller

06 : Vers l’Eternel

07 : Pourquoi le monde tourne carré ?

08 : Coupables

09 : Berceuses feat. Lionel Achenza

10 : Le Colibri

11 : Quand j’ai vendu mon âme

12 : Ithiopia

13 : Outro

14 : Ou Aller in Dub

15 : Tu es Rasta in Dub

Un album qui emmène de la fraîcheur et de la sincérité dans le reggae francophone, s’appuyant sur une solide base rythmique et une basse chaloupé, le duo de choriste appuie impeccablement le chant de Bongo White. Ce premier album délivre plusieurs titres phares tel : « Tu es Rasta« , « Rien ne sert de courir » feat. Tonton David, « Pourquoi le monde tourne carré ? », « Vers l’Eternel »

Bongo_White_cover1

Bongo White Bio :

Très jeune, Bongo White prend goût pour l’écriture et commence à griffonner ses premiers poèmes. Attiré par les musiques contestataires, il va trouver dans le Reggae, un parfait terrain d’expression pour laisser libre cours à l’écriture de ses propres chansons. Accompagné de sa guitare, il développe des thèmes comme l’appel à l’amour et la condamnation de la violence. Chanteur et auteur-compositeur, ses chansons jettent un regard critique sur notre société et s’efforcent de faire passer un message conscient et positif.

En 2010 il part en Guadeloupe et enregistre son premier EP, C’est a son retour, en 2011 qu’il forme le groupe « Bongo white and the Raising souls » avec divers musiciens de la scène reggae Toulonnaise. (Le nom du groupe sera ensuite raccourci pour devenir « Bongo White »). Alliance d’un basse-batterie after-beat, d’une guitare blues, d’un clavier resolument roots et d’un duo de choristes puissant, le collectif joue simple et efficace. Les influences musicales du combo sont diverses. La soul, le jazz, le blues viennent se mélanger subtilement à l’atmosphère d’un jeu Reggae traditionnel pour servir la voix rebelle de Bongo White. Du fruit de cette collaboration vont naître des compositions originales qui lui permettent de se faire remarquer en 2014 par l’association Tandem.

Vainqueur des tremplins du var 2015, ils ont déjà assuré de nombreux concerts, et des 1ères parties d’artistes d’envergures tels que Groundation, Tiken Jah Fakoly, Pierpoljak, Clinton Fearon… (Zénith Oméga, Festival de Neoules, Theatre de verdure…)

Fort de ces expériences réussies, Bongo White et son groupe sont rentrés en studio pour l’enregistrement de leur premier album « Pourquoi le monde tourne carré ? ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *