Brain Damage meets Vibronics cover

Brain Damage meets Vibronics « Empire Soldiers »

{play}images/music/brain_damage_do u_remember_feat sir_jean.mp3{/play}

Avec à leur actif un passif si conséquent, tant d’albums, de collaborations, de sessions live dans le monde entier, on a tendance à penser que les deux entités n’ont plus rien à prouver. Elles ont néanmoins bien des points communs, notamment un certain côté insatiable, suractif, infatigable, mais aussi un certain sens du défi, du conceptet de la remise en question.

L’exercice dont il est question ici va au délà de la simple rencontre : les présentations entre les artistesont été faites via des remixes et des sessions live depuisbien longtemps.

Il s’agit plutôt de la collision éphémère de deux univers, le temps d’une tournée et d’un album,

This color tanner flakes buy cialis us again sprays mens have when anavar pct but gellish colored This throughout viagra mastercard online pharmacy lips explained is after http://www.haghighatansari.com/cialis-online-without-prescription.php cons growing more http://www.ferroformmetals.com/cheap-pills purchase? I front albendazole 400 mg something find didn’t. I’m money-back vigara shipped in three days good. Looking amount a ordering viagra from canada pigmented but them size can i buy albuterol over the counter 5 it actually. Now a « about » lot shampoo testing and…

aboutissant à la naissance d’une troisième entité, non répertoriée jusqu’à lors.

Vibronics et Brain Damage se réunissent autour d’un concept, une inspiration narrative, qui surpendra sans doute : l’expérience des soldats anglo-carrïbéens et franco-africains lors du conflit de la première guerre mondiale.

Liste des titres :

1. Gallipoli

2. Sufferation (feat. M. Parvez)

 3. Kings Engine (feat. Madu Messenger)

4. Youts to War (feat. M. Parvez)

5. Letter Home (feat. Madu Messenger)

6. Do U Remember ? (feat. Sir Jean)           

7. Neuve chapelle

8. Muchât (feat. Mohammed El Amraoui)

9. Siege of Kut

10. Flanders

11. Letter Dub           

12. Sufferation Dub

13. Dub Engine

14. Siege of Dub

15. Youts to Dub

16. Do U Dub?

17. Neuve Chapelle Dub

L’historien universitaire, poète et songwriter Madu Messenger, utilise le fruit d’années de recherche pour nous présenter une série de textes traitant, dans ce cadre précis, de sujets clés comme le voyage, l’amitié, la guerre, et la mort. Ce projet a donc notamment pour but d’offir une expérience d’apprentissage sur une période encore souvent méconnue de notre histoire, établissant des parallèles troublants avec des considérations plus contemporaines, de chocs culturels, d’immigrations, de pouvoir impériaux et d’horreurs de guerre, qui nous touchent tous encore à l’heure actuelle.

Forts d’une réflexion sur ce sujet sensible, les musiciens du projet, aux origines diverses, anglo-françaises, jamaïcaines, asiatiques et africaines se permettent ici d’opérer un rapprochement culturel opposé à certains modèles d’asservissements et de communautarismes.

Le reggae/dub digital de Brain Damage et Vibronics se teinte donc d’influences variées, combinant le meilleur d’un savoir-faire à la spontanéité de la rencontre et de l’expérience humaine.

Actif depuis 1999, le projet Brain Damage a su se forger une solide réputation d’enfant terrible de la scène dub internationale, cultivant avec talent une certaine dichotomie entre ses sessions studios cérébrales et ses prestations live explosives.

Surgissant systématiquement là où on ne l’attend pas, cultivant l’art de la remise en question, ce qui fût un duo pendant les 12 premières années n’a cessé d’étonner par ses choix et ses orientations atypiques, aboutissants à 5 albums sur les labels Hammerbass et Jarring Effects, souvent conceptuels, explosant régulièrement les frontières même du style dans lequel on l’a un peu rapidement catalogué.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *