Concert pour le Gabon : ‘Une Aurore se lève’ au Café de la Danse le 21 janvier 2017, Paris

flyer-web-1-1

Depuis le 27 août dernier, on parle beaucoup du Gabon, en raison du destin particulier de ce pays. Un président non-élu qui s’accroche au pouvoir à l’heure où d’autres acceptent la défaite. Un président élu mais empêché d’exercer ses fonctions. La démocratie bafouée, des manifestants tués par dizaine. Un pays qui traverse une période étrange, traversé par une crise sociale, économique, politique et où des gens de la société civile s’accrochent à un monde qui n’existe plus et des leurs voisins aspirent à rentrer dans ce nouveau monde, peu importe l’inconnu. Pendant ce temps, certains artistes gabonais se taisent. D’autres choisissent de parler, ou plutôt de chanter, ce qui est assez rare pour être souligné. Un chanteur africain n’est pas là uniquement pour faire danser les gens dans les stades. Il est là aussi pour apporter une forme de transcendance qui n’est incompatible avec le divertissement. Au contraire. Ainsi, Tita Nzebi, Jearian, François N’Gwa, Jann Halexander, Chyc Polhit seront réunis pour chanter le Gabon, leur Gabon, au Café de la Danse le 21 janvier 2017. A ne rater sous aucun prétexte (réservation conseillée).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 17 =