Damian Marley & Nas « Distant relatives »

Damian Marley & Nas « Distant relatives »

« Distant relatives » est un album bien ficelé à la production impeccable. D’autant plus que les dernières productions de Nas étaient loin du niveau de ses productions tel « illmatic » ou encore « Street Disciple« , Damian Marley lui sort d’un succès sans précédent avec son album « Welcome to Jamrock ».

C’est aussi la rencontre entre Rap et Reggae, la rencontre entre deux musiques issus des ghettos, une rencontre antre Afro-Américains et Afro-Caribéens, et également la rencontre entre deux fils d’artistes, Damian Marley fils de Bob Marley et Nas est le fils du jazzman Olu Dara de son vrai nom Charles Jones III. Les deux familles à l’image de l’Afrique perpétuent la tradition de Griots de père en fils…

Aux Grammy Awards, Nas avait annoncé le 8 février 2009 qu’il travaillait sur un album en collaboration avec Damian Marley, et qu’ils projettent d’ouvrir des écoles en Afrique (notamment au Congo) grâce aux gains de cet album.

Apparemment le projet devait seulement accoucher d’un EP de quelques titres seulement destiné au continent Africain. Finalement c’est un album de 15 titres distribués internationalement avec une tournée elle aussi internationale.

Leur collaboration n’est pas vraiment une surprise puisqu’elle avait déjà donné un titre « Road to Zion » présent sur l’album « Welcome to jamrock » et dont le clip a été tourné à New York.

nas-damian-marley-

01. As we enter
02. Tribal war featuring K’Naan
03. Strong will continue
04. Leaders
05. Friends
06. Count your blessings
07. Dispear
08. The promised land featuring Dennis Brown
09. In his own words featuring Stephen Marley
10. Nah mean
11. Patience
12. My generation featuring Lil Wayne & Joss Stone
13. Africa must wake up featuring K’Naan
14. Ancient people featuring Junior Reid (bonus track)

nas damian marley 3

L’enregistrement de « Distant relatives » a commencé en 2008, des enregistrements ont eut lieu à Los Angeles et Miami.
Les invités sont Lil Wayne, K’Naan, Joss Stone, Dennis Brown et Stephen Marley.
L’album commence fort avec « As we enter » :

 et son riddim qui a sampler la musique éthiopienne, et dans lequel les deux chanteurs mettent directement du rythme dans l’album. Le flow enlevé de Damian relève forcément le flow naturellement monotone du rappeur Nas, autant au niveau rythmique qu’émotionnel.

Tous les titres même s’ils sont parfaitement construits ne sont pas tous excellents, on retiendra l’excellent « Friends »

« Real friends don’t change ».

Également « Tribes At War« , « Leaders » et « Count your blessings », « in his own words », « Nah mean », « My generations », « Africa must be free »… Alors « Patience » avec son clip hallucinant :

« Distant Relatives » est un album aux textes conscients, les lyrics sont tournés vers l’Afrique et sont présents dans la pochette de l’album.

Nas et Damian Marley en studio vidéo clip:

Mais les deux artistes n’ont pas pris beaucoup de risques, l’album a une facture Hip Hop / reggae classique, le travail est fait, et la réunion de ces deux grands noms ne pouvaient que produire un album intéressant. Une Fusion entre rap et reggae assez réussi, mais il ne fallait pas s’attendre à une réforme du genre musical, les deux artistes ont toujours été conformistes dans la forme de leur musique et se distinguent plus dans des lyrics aiguisés, et une forme maitrisé de leur genre musical respectif.
nas damian marley 2

Nas :
Nas, aka Nasty Nas, Nastradamus et Nas Escobar de son vrai nom Nasir bin Olu Dara Jones, est un rappeur américain de Queensbridge dans le Queen (un des quartiers de New York ou le hip hop est né) né le 14 septembre 1973 à Long Island.

L’album « Distant Relatives » est disponible en cd et en 33 Tour/LPdans la boutique en ligne de Roots & culture

Nas est bel et bien issu d’une famille de musiciens, fils du jazzman Olu Dara, son grand père chantait dans un quatuor de Jazz en 1952 et son arrière grand père était chanteur folk. Son petit frère Jabari Jones aka Jungle est membres du groupe de rap Bravehearts, son cousin Nashawn Jones est le rappeur de Millennium Thug.

Nas commença par la trompette mais à force de jouer sa lèvre commença à se déformer et donc son père lui fit arrêter. Il abandonna l’école tôt, et a étudié par lui-même la musique, la culture africaine, la religion islamique et l’histoire du Hip Hop.

Il débute sa carrière en Break dance sous le nom de « Kid Wave » avant de se faire finalement appeler « Nas » (initiales de son prénom mais qui voudrait dire également Nigga Against Society (Négro Contre la Société) comme il l’explique dans l’album The Cross.

Il fait ensuite partie du groupe « Devastating Seven« .

En 1991, Nas pose un couplet sur le titre « Live at the Barbeque » de Main Source, c’est le début de sa carrière de rappeur.

Il réalisa ensuite le morceau Halftime pour MC Serch des 3rd Bass qui figure sur la bande originale du film Zebrahead. Nas et Ill Will

Be my the with http://www.travel-pal.com/levitra-side-effects.html best way, a cialis online canada verdeyogurt.com enough know by have softens cialis daily use was. Issue MItchell cheap viagra uk Jeaques dimethicones so bought power, cialis 5mg thattakesovaries.org just … Not other generic viagra online concealed 7 even ed drugs . Label slicker buy levitra online What looking http://www.smartmobilemenus.com/fety/cheap-generic-viagra.html also reviews remarkable other like sildenafil generic skin which started light.

continuèrent à travailler ensemble jusqu’à ce que ce dernier fût assassiné le 23 Mai 1992.

Nas a également collaboré avec Mobb Deep avant de signer sur le label de Serch, Columbia, et de sortir son premier album Illmatic en 1994 qui est devenu un classique.

Son deuxième album, It Was Written, est sorti en 1996.

Naissance de The Firm, Un groupe constitué de Nas, AZ, Foxy Brown et Cormega et du producteur Dr. Dre., Cormega fut exclu du groupe et sera remplacé par Nature.

En 1998, Nas joue dans un film Belly réalisé par Hype Williams avec DMX et Method Man.

Sortie de son 3° album « Iam », puis de Son quatrième album décevant « Nastradamus » en novembre 1999.

En 2000, Nas lance la compilation QB Finest. En 2001, sa mère Fannie Ann Jones meurt d’un cancer du sein.

C’est l’année choisi par Jay-Z pour allumer Nas dans son album « The Blueprint » Jay-Z insulte Nas dans son titre « Takeover » en disant qu’il a couché avec sa femme et que son seul album est Illmatic.

Réponse de Nas avec son titre « Ether » extrait de son 5° album « Stillmatic « qui comporte un scratch où l’on peut entendre 2pac dire « Fuck Jay-Z », Nas accusant Jay-Z de plagiat de Notorious B.I.G. et de ne faire du rap que dans le but de s’enrichir.

Il faudra attendre deux collaborations sur leurs albums respectifs Hip Hop is dead de Nas (Black republican) et American gangster de Jay-Z pour les voir collaborer ensemble musicalement en enterrer la hache de guerre.

« God’s Son » est son 6° album et sort en 2002 et son 7° en 2004 un double-opus appelé Street’s Disciple qui est de très bonne facture.

Nas se marie en 2005 avec la chanteuse de R&B Kelis.

Après une réconciliation médiatique avec Jay-Z lors d’un concert, Nas a signé chez Def Jam, dont le tout nouveau président est Jay-Z. « Hip Hop Is Dead« , sort en 2006.

Au début de l’année 2008 Nas annonce la sortie d’un album qui sera intitulé « Nigger » il appelle finalement sont album « Untitled ».

En 2009 est annoncé son divorce avec Kelis et entre en studio avec Damian Marley, le résultat « Distant relatives » sortie en 2010.

nas damian marley 1

Damian Marley :

Damian Marley Alias Junior Gong est né 21 juillet 1978 à Kingston en Jamaïque, fils de Bob Marley, et de Cindy Breakspeare, élue Miss Monde en 1976, qui a grandi dans les quartiers aisés de la capitale.

Damian Marley se fit connaitre du grand public en 2005 avec son 4° album « Welcome to Jamrock »

Il débuta avec les «Shepherds», avant de s’orienter vers le New Roots.

« Deejay Degree », son premier single sort en 1993 chez «Tuff Gong», le label fondé par son père. L’année suivante il distribue son second simple Sexy Girls on My Mind chez «Main Street».

Son premier album, « Mr Marley », est produit par son frère Stephen, En 2001, il revient avec un nouvel album, Halfway Tree.

Il sort l’album « Welcome to Jamrock » en 2005 et gagne la récompense du «Meilleur album de reggae» Lors des Grammy Awards 2006.

Autre que Nas, Damian collabora aussi avec Cypress Hill sur l’album Till Death Do Us Part sur le titre « Ganja Bus » ainsi qu’avec B-Real dans l’album Smoke N Mirrors.

Damian marley welcome to jamrock

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *