éthiopiques vol 9

éthiopiques vol. 9 « Alèmayèhu Eshèté »

22 titres de ce blues enflammé, de cette soul décapante avec un style éthiopien qui s’émancipe dans le Rock, le Jazz et le Blues dans ce que l’on appelle « les Swinging Sixties » qui se sont prolongées jusqu’à la chute de l’empereur Hailé Sellassié Ier, en 1974.

Liste des titres :

  1. Addis Abèba Bété
  2. Yèwèyn Harègitu
  3. Qondjit
  4. Yèlben Betayiw
  5. Yèsèw Bét Yèsèw Nèw
  6. Mèkèyèrshin Salawq
  7. Qotchègn Mèssassaté
  8. Eruq Yalèshew
  9. Shègitu Maré
  10. Yèweb Dar
  11. Telantena Zaré
  12. Mèmar Mèmèramèr
  13. Tèdèstèshal Wèy ?
  14. Dènyèw Dènèba
  15. Temhert Bété
  16. Nèfas Endaygèban
  17. Leb Tatèfalètch
  18. Feqer Feqer Nèw
  19. Gizéw Honèshenna
  20. Heywèté Abatèy Nèw
  21. Ya Tara
  22. Timarkyalèsh

Le premier titre de l’album est en l’honneur de la capitale de l’Ethiopie  Addis Abeba : « Addis Abèba Bété » : {play}images/ethiopiques 9addis abeba bele.mp3{/play}, « Yèwèyn Harègitu » : {play}images/ethiopiques vol 9 titre 2.mp3{/play},  « Yèsèw Bét Yèsèw Nèw », « Qotchègn Mèssassaté, Telantena Zaré », « Dènyèw Dènèba », « Temhert Bété », « Leb Tatèfalètch ».
Un son unique et qui fusionne modernité et tradition musicale éthiopienne, ce qui lui a valut le terme d’ « Age d’or de la musique éthiopienne moderne ».

Biographie :

Alèmayèhu Eshèté est est un chanteur éthiopien de rock-soul-éthio-jazz. Il est né en 1941 à Jimma dans la province du Kaffa en Éthiopie. Alèmayèhu Eshèté a commencé la musique contre l’avis de son père, et débute comme chanteur en 1960. Il fit partie du Police Orchestra d’Addis-Abeba, un orchestre institutionnel, seul autorisé à se produire en public avec le fameux Orchestre de la Garde impériale. Puis il fonda l’orchestre Alèm-Girma Band.

De 1960 jusqu’en 1974, il fait partie des grandes voix de la capitale éthiopienne et a publié une trentaine de 45 tours.

Les Musiciens :

  • Alamayehu Eshete (chant, orgue)
  • Tekle Adhanom (guitare)
  • Getatchew Demissew (saxophone)
  • Tamrat Feerendj (trompette)
  • Haylu Kebbede (basse)
  • Tamrat Kebbede (batterie)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *