Kanka Dub Station

Interview de Kanka

Kanka Dub Station

Entretiens avec Kanka, au Dub Station, Musical Riot.

Avec « Alert » et « Sub.mersion » il enchaine les réalisations avec toujours une recherche et une évolution de sa musique. Des galettes sont aussi de rigeur et le Dub Steppa plusieurs vinyls sortent réguliérement chaque année.
Il a sortie derniérement un album intitulé « Alek6« .

R&C Comment as tu démarré dans la musique ?

« En fait quand j’ai commencé, j’étais percussionniste dans un groupe de reggae ça m’a donné envie de toucher d’autres instruments pour approcher la création pure et dure. Donc comme tous le monde j’ai commencé avec des claviers maîtres puis la MAO (musique assisté par ordinateur) des trucs assez simple avec Qbase, ça vient en pratiquant. Ça a mis un peu de temps à la base je suis percussionniste j’ai tout appris tout seul. Je me suis intéressé a tous ce qui est accord, mélodie, boucle de batterie … »
R&C Comment conçois tu tes morceaux ?

« Pour résumé, je pars souvent des batteries, la batterie qui te donne le BPM du morceau la vitesse plus ou moins rapide après, après c’est les accords, le clavier donc la rythmique et après j’essaye de trouver une basse relativement bien qui va permettre d’apporter la ligne mélodique du morceau. Je pars un peu à l’envers, de la batterie alors que tu pourrais faire autrement, c’est souvent dans ce sens là : batterie rythmique et la basse, puis au feeling si je sens plus du dub ou des vocals. Pour les percussions les cuivres les mélodicas et des voix tout ça c’est effectivement des enregistrements audio. La base vient de la MAO et selon les morceaux il y a des partis plus acoustique. Je fais tout dans les morceaux, en studio je travail tout seul et en live il y a un bassiste qui rejoue mes basses. »

R&C Peux tu nous parler de ton projet Alek6 ?

« Alek6 : j’avais besoin après trois albums stepa et quelque vinyle de faire quelque chose d’un peu différent donc c’est pas du dub step pure et dure mais c’est electro dub avec du dub step, un tempo beaucoup plus posé. C’est la partie obscure vue que c’est moins passe partout c’est plus personnel; C’est aussi un break avec Kanka pour repartir sur de bonne base je suis content de l’avoir fait parce que on repart sur des bases plus fraiches pour Kanka c’était surtout pensé comme ça. C’est vraiment faire un break stepa pour faire des rythmes plus posé et des morceaux plus mentaux moins dansant. J’aimerais bien développé ça faire un dub step pure et dure, à voir, c’est dure de faire deux projets. »

Kanka Dub Station

R&C Tes projets pour l’avenir ?

« Le prochain album de Kanka, j’ai déjà pas mal de morceau, il sortira l’année prochaine, a priori septembre octobre 2011, et peut-être des vinyles entre deux. « 

R&C Des futures collaborations pour cette album ?

« Oui il y a déjà un avec Dead Man et un morceau avec Danone un chanteur de Iration Steppas et Zion UK un anglais qui vit en France et il faut que je vois pour le troisième chanteur, je pense pas qu’il y ait plus de featuring. »

R&C Peux tu nous parler de tes influences ?

« La scène dub Uk, principalement Iration Steppas, après c’est Vibronics, Zion Train, mais surtout Iration Steppas. »

R&C Qu’est ce que représente Dub Station en France selon toi ?

« C’est le plus gros événement Dub – Sound System on vadire, en France, des grosses sonos. Je pense que ça c’est pas mal développé depuis quelques années, à chaque fois j’ai l’impression que c’est des bonnes soirées avec pas mal de public et une bonne ambiance général donc je trouve ça bien de faire ça en France. Ça permet de jouer sur du gros son, aux gens qui viennent d’écouter du gros son, des grosses basses comme tu peux voir là ça peut faire peur mais c’est comme ça. C’est bien de faire ça vue que en Angleterre il en y a beaucoup, donc c’est une culture qui se développe et qui peut que évoluer dans le bon sens. »

Interview réalisé par Max pour Roots and Culture, à la Friche de la Belle de Mai à Marseille le 2 octobre, photos Anthoine.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =