Revue Culturelle racines Cosmiques

Racines Cosmiques « Spécial Jubilés »

Racines Cosmiques

En effet cette année 1955, l’empereur Haile Selassie I, a célébré le Jubilé d’argent de son couronnement, a établit un nouveau palais, une nouvelle constitution, une nouvelle statue du Lion de Juda, un nouveau théâtre, et a donner des terres, en autre. Car le Jubilé c’est une année Sainte, une année sabbatique, et cela dure une année entière. Les Jubilés sont issus des mathématiques sacrés, dont cette revue offre une réflexion sur l’ésotérisme des chiffres trois, sept et douze, qui permettent de mettre à jour le processus de dons des terres de Shashamane par Haile Selassie I.

L’importance du Jubilé, et de la loi des Jubilés, pour Haile Selassie I, n’avait jamais été mise en avant, ni révélé.

Avec un dossier spécial sur le Palais du jubilé de Haile Selassie I, et Au niveau musical, le retour de regard vers l’album « Jubilee of Zion », sorti en 2000 par le groupe de reggae des îles vierges : Midnite.

les jubilés du Zion ce sont les jubilés de l’Afrique, et la célébration du jubilé d’or (cinquantenaire) de l’OUA le 25 mai 2013, à Addis Abeba, qui a rassembler des chefs d’Etat de tous les pays du monde, rappelant sans l’égaler, le faste du couronnement impérial de Haile Selassie I en 1930, méritait d’y consacrer cette modeste étude.

Sommaire Racines cosmiques :

Article I : La loi divine des jubilés, et l’Ethiopie

Pages 4 à 7

Article II : dossier spécial sur le Palais du jubilé de Haile Selassie I, à Addis Abeba, en Ethiopie, 1955.

Pages 8 à 20

Article III : La Constitution éthiopienne du Jubilé Impérial de Haile Selassie I, 1955.

Pages 21 à 27

Article IV : Le lion de Judah jubilaire d’Addis Abeba, 1955.

Pages 22 à

Article V : « Jubilees of Zion », Chronique de l’album de Midnite

Article VI : Shashamane, le jubilé de la libération

Article VII: le jubilé d’or de l’OAU (Organisation de l’union africaine)

Livre numérique – 50 pages – 7€ – Les 50 premiers Téléchargements sont offert en exclusivité !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *