Dezarie « The Fourth Book »

Produit, enregistré et mixé par Ron Benjamin, (frère de Vaughn Benjamin et clavier du groupe Midnite), fait suite au magnifique « Eaze the pain »  sorti en 2008 qui annonçait déjà avec « Hail Jah », un chant et une approche musicale spirituelle et divine.

Un album a écouté attentivement avant de s’en faire une idée.

En effet, cet opus ne ressemble pas aux précédents, ce 4° album s’éloigne un peu plus du Reggae, bien qu’il en ait les rythmes et les basses,  pour se rapprocher des chants sacré : une élévation.

  1. Jah Know Better
  2. Tryin To Be God
  3. Ghettos Of Babylon
  4. Everyday
  5. Children Of The Most High
  6. Foolin Yourself
  7. Roots & Culture
  8. Not Yours
  9. Defend Right
    10.  Holy Of Holies

La quatrième livre dans le corps désormais légendaire des œuvres de Dezarie.
La production est semblable au dernier Midnite, « What make a King », avec lignes de basse incroyablement lourdes sous des fines couches du clavier de Ron Benjamin, et la voix unique de Dezarie porté par les anges.
Un timbre de voix pénétrant qui recherche des airs massifs comme sur l’excellent « Roots and Culture » : {play}images/dezarie roots and culture.mp3{/play} le titre fort de l’album ou Dezarie chante « Roots and Culture we want ».

L’album débute avec le planant « Jah know better » : {play}images/dezarie jah know better.mp3{/play}« Jah know was better for InI ».

Suit le titre plus entrainant « Tryin To Be God » : {play}images/dezarie trying to be god.mp3{/play}, dont les lyrics sont tranchant et exprime l’idée que les technologies moderne sont le pouvoir qui essaie de prendre la place de Dieu dans la création. Un titre qui bénéficie des chœurs de Benjamin Vaughn (chanteur de Midnite) et des envolées lyrique de Dezarie dans le refrain.

Le 3° titre « Ghettos of Babylon » est un reggae qui évolue avec une ligne de basse étourdissante et un rythme serein sur lequel Dezarie pose un flow Irie qui flotte dans les airs comme des nuages. « Dans les Ghettos de Babylone, entrant dans une méditation, on attend le Zion ».

On retient également « Foolin Yourself », ainsi que le titre « Not Yours » qui vogue sur des basses hypnotisantes, « Defend Right » soignera les âmes les plus blessés.

Le mirifique « Holy Of Holies » termine l’album, un titre d’une beauté rare qui se rapproche des chants sacré.

Dezarie Discographie :

  • « Fya » en 2001
  • « Gracious Mama Africa » en 2003
  • « Eaze the pain  » en 2008
  • « The Fourth Book »  2010

Album disponible au store de Rootsandculture.net

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *