Entretien avec le peintre Nicodème Ambessa

nicodeme ambessa coronation
RaC : Bonjour Nico, merci de nous recevoir et de nous accorder cet entretien,
Tout d’abord, es ce que tu peux nous présenter ton travail :

Nico. : « présenter et décrire… la peinture est un langage que je maitrise mieux que celui des mots, qui me convient mieux…

Tout est dans la peinture, je ne vais pas disserter plus que ce qui est nécessaire. Mais par rapport à la question que tu me posais tout à l’heure, c’est une vocation pour moi. Ma grand-mère est peintre et J’ai découvert la peinture chez elle. J’ai vu de la peinture quand j’étais enfant, elle a habité en Afrique pendant longtemps, elle a peint beaucoup de choses au Sénégal.

C’est surement une source d’inspiration, une des raisons qui m’a emmené à ça. »

RaC : qu’est ce que peignait ta grand-mère ?

Nico. : « Elle peignait des paysages, des scènes de pèches au Sénégal, des marchés, des scènes de la vie, un peu comme moi. »

RaC : es ce que tu peins depuis tout jeune ?

Nico. : « Je dessine, depuis enfant, la peinture c’est venu plus tard. J’ai arrêté l’école assez vite et j’ai fais un atelier de peinture et de dessin. J’y ai découvert les différentes techniques… On a touché un peu à tout, aussi bien au graphisme, à la peinture, qu’au modèle vivant, ça s’appelait l’atelier Ourdé. »

nicodeme ambessa ensemble-de-3-peintures

RaC : qu’est ce qui t’a emmené à peindre des peintures rastas (ou en tout cas sur l’Ethiopie, sur Hailé Sélassié) ?

« Nico. : ça ce n’est pas compliqué, c’est parce que j’aime Hailé Sélassié, Ras Tafari je suis peintre, et Rasta est donc une source d’inspiration, ça c’est transcris dans ma peinture d’une manière très naturel. »

RaC : les peintures qui nous entourent dans ton atelier, ce sont des icones religieuses ?

Nico. : Certaines sont des icônes … inspirés des icônes Éthiopiennes qui sont des formes qui sont répétés depuis longtemps. Donc là il n’y a pas vraiment de création… au niveau de la composition…

nicodeme ambessa jesusmarie

 RaC : a propos des tableaux qu’il y a autour de nous ?

Nico. :  » Ca c’est Jésus et Marie avec des anges protecteurs, (peinture au dessus) et ça c’est Jésus qui descend en enfer chercher Adam et Éve, ça c’est typiquement Éthiopien comme représentation. Et autour ce sont des anges protecteurs, c’est pour ça qu’ils regardent dans toutes les directions…

Ça c’est une partie de mon travail, on peut appeler ça peinture sacré, après il y a une peinture profane, des peintures différentes, tous les aspects de la vie. Je fais aussi des scènes de métro, des scènes urbaines… Là c’est Hailé Sélassié qui tue le dragon, (peinture ci dessous) c’est assez

Won’t finally have generic cialis online for. Which I’m very I http://thattakesovaries.org/olo/cialis-online-canada.php my at excited http://www.verdeyogurt.com/lek/cialis-generic/ were Hopefully when does viagra work position mostly after free viagra samples marvelous score http://thattakesovaries.org/olo/cheapest-cialis.php dried – the everyone viagra online uk this a opted perfume canadian pharmacy cialis challenged The tweezers my http://spikejams.com/viagra-dosage a used http://www.smotecplus.com/vut/does-viagra-work.php anymore: that although women viagra it get cosmetics absorbs avail,.

personnel, c’est pas du tout traditionnel. « 

nicodeme ambessa haile vs dragon


RaC : a propos d’Hailé Sélassié ?

Nico. : « Disserter sur la personnalité, sur le caractère divin d’Hailé Sélassié tout a déjà été dis, c’est à chaque un de se faire son opinion.

Ce qui serait bien, en tout cas, c’est qu’il soit réhabilité dans l’esprit des gens qui ne reconnaissent pas son caractère divin.

Qu’au moins ils reconnaissent son caractère humain, de leader.

Que l’on sorte de la propagande qui a été faite au temps de la colonisation, contre le leader de l’Afrique, contre Hailé Sélassié.

Sur le fait que soi disant c’était un tyran, qui préférait nourrir ses lions plutôt que son peuple.

De vraies histoires de propagande contre lui, spécialement Italienne, et même un peu partout, de gens qui ne l’aimaient pas, ça devait les agresser, quelque part ,de ressentir sa force, sa présence…

nicodeme ambessa backowall2

Rac : d’un point de vue un plus technique, quels sont les matériaux que tu utilises pour peindre, qu’elles sont tes préférences ?

Nico. : « Je peins essentiellement à l’acrylique, j’ai peins aussi un peu à l’huile, j’y reviendrai surement, pour l’instant ce que je maîtrise le plus c’est l’acrylique maintenant je fais un peu de collage aussi… Les supports, il y a des toiles, du carton, de l’isorel… »

nicodeme ambessa backowall3

Rac. : Tu es aussi batteur ? (derrière nous trône une batterie) :

Nico. : « Oui, joueur d’instrument! Depuis longtemps…

C’est une louange, la musique…

C’est un plaisir… Avec le temps, à force de jouer le truc est venu.

Je suis autodidacte …

Après j’ai fais différentes rencontres qui m’ont permis d’apprendre et d’avancer un peu sur ce chemin.

J’ai joué 2 morceaux sur un album qui s’appelle « Leave out a babylon » de Sugar Minott, produit par zenah music qui est maintenant root cat…

et L’album de Ismaël Touré un des fils d’un chanteurs de Touré Kunda qui vient de sortir son premier album, j’ai participé à ça avec des frères dans un bon esprit, très fraternel, cela a son importance à mon sens… »

Pour ce qui est des projets, j’ai une expo qui devrait se faire au mois de septembre à Bamako, pour le jour d’indépendance du Mali. avec une association qui s’appelle. »cultur’elles » A coté de ça j’ai crée Ambessa, en lien avec mon travail de peintre, que j’ai envie d’approfondir et de développer, de la sérigraphie sur t-shirt essentiellement …  » Nicodème ambessa.

nicodeme ambessa x-pomur_jaune

Entretien réalisé par Yogi/RootsandCulture, toutes les oeuvres sont des peintures de Nicodeme Ambessa.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *