Hollie Cook

Hollie Cook

Hollie Cook est la fille du batteur des Sex Pistols et nomme sa musique « tropical pop », à base de reggae roots et de rocksteady et avec une approche Soul, Hollie Cook apparait comme la révélation féminine de l’année.

L’album de Hollie Cook rajoute 9 titres riches et émouvants à la production du Roots Reggae.

1.     Milk and Honey

2.     That very night

3.     Walking in the sand

4.     Cry

5.     It’s so different here

6.     Sugar Water

7.     Shadow Kissing

8.     Used to be

9.     Body beat

Plutôt que d’imiter une cuisine d’inflexion jamaïcaine, Hollie Cook apporte un son pop-soul typiquement britannique à ses chansons reggae.

Avec « Milk and Honey » {play}images/hollie cook milk and honey.mp3{/play} le titre phare de l’album comme ouverture,  suivi par « That Very Night » et « Used To Be », Hollie Cook nous emmène dans sa Soul,

«Sugar Water» propose une version doucement ré-imaginé du célèbre riddim de Johnny Osbourne « Love Is Universal » Dubbé par Scientist sur leur album « Scientist Wins The World Cup ».

Plus romantique sur «Cry», Hollie se souvient Chateur Rockers Lovers britannique Janet Kaye, Carroll Thompson, et Louisa Mark

Comme le chantait Toots Hibbert de Toots and the Maytals en 1972 «Reggae Got Soul ».

Hollie Cook

Bio :

Hollie Cook est né et a grandi à l’ouest de Londres dans une famille dominé par la musique. Elle gravitait vers les sons de Marc Bolan, David Bowie et The Cure. Avec le batteur des Sex Pistol : Paul Cook comme père, la musique était toujours là.

Hollie chante depuis son plus jeune âge et arrêté sa  scolarisation pour un vrai parcours musical. Ami de la famille et de la chanteuse Ari Up (décédé inopinément en Octobre 2010) du groupe The Slits qui persuade Hollie à faire les chœurs pour «Revenge of the Slits Killer » un nouvel EP, et pour une tournée de six semaines.

Des collaborations ont suivies: un duo avec Jamie T sur son EP «Chaka Demus  avec Ian Brown » sur  « The World Is Yours », et plus significativement en tant que chanteuse sur le hit « Milk and Honey » de Mike Pellanconi et Prince Fatty’s.

Hollie a sauté sur l’occasion d’entrer en studio avec Mike, comme elle a été frappée par les pistes qu’elle avait entendues. La passion d’ Hollie Cook pour les chanteuses de reggae des années 60 comme Janet Kay and Phyllis Dillon ont constitué la base pour son travail solo de son style musical « pop tropicale ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *